dimanche 15 mars 2015

Les impôts vont augmenter

Lors de la campagne municipale, le candidat Jean-Marie Sermier s'est engagé à ne pas augmenter les impôts et même à les baisser (voir ci-dessous son document de campagne).




Or dès le premier budget construit par le M. le Maire, on constate que c'est l'inverse qui se produit. Puisque les bases (valeurs locatives des habitations) augmentent de 0,9 %. Ce qui entraînera pour 2015 une hausse sur la taxe d'habitation et sur la taxe foncière (voir la vidéo).
Il s'est engagé à baisser les taux de fiscalité à hauteur de la hausse du taux des bases.

De plus, il s'était engagé à "baisser les impôts de la ville de Dole chaque fois qu'on laisse la Communauté d'Agglomération augmenter les impôts" (voir la vidéo ci-dessous).


video

Or du Conseil communautaire du Grand Dole du 5 février 2015, M. le Président, Jean-Pascal Fichère, nous a annoncé une hausse des taux de fiscalité sur les ménages, hausse défendue par le Maire de Dole.

Alors pourquoi lors du Conseil municipal du 9 mars 2105, le Maire a annoncé que la fiscalité n’augmentait pas?
C'est tout simplement un excellent exemple de "Langue de bois". Car ce qui ne va pas augmenter ce sont les recettes fiscales de la Ville de Dole.

En effet, le gouvernement a augmenté les abattements des ménages qui en bénéficient déjà.

Donc la taxe d'habitation et la taxe foncière des contribuables Dolois, qui ne bénéficient pas d'abattement, vont augmenter.